Secteur

Banques et établissements de crédit

dans

L’enjeu climatique des banques et établissements de crédit est de réduire l’incidence sur le climat de leurs crédits

Un établissement de crédit est une société financière dont l'activité principale consiste généralement à réaliser des opérations de crédit (autrement dit prêter de l’argent), de services bancaires de paiement (fournir des moyens de paiement comme des cartes bleues) et de réception de fonds du public (c’est à dire collecter de l’épargne).

Les crédits accordés servant à financer des activités de l’économie plus ou moins émettrices en gaz à effet de serre, l’enjeu climatique des banques et établissements de crédit est de réduire l’incidence sur le climat de leurs crédits.

Bien que quelques acteurs de taille modeste soient présents, le secteur des établissements de crédit français constitué en grande partie par des banques est relativement concentré avec très peu d’acteurs majeurs, les plus importants étant :

  • Groupe BNP Paribas avec 1 819 Mrd EUR d'actifs
  • Groupe Crédit agricole avec 1 687 Mrd EUR d'actifs
  • Groupe Société générale avec 1 214 Mrd EUR d'actifs
  • Groupe BPCE avec 1 123 Mrd EUR d'actifs
  • Groupe Crédit mutuel-CIC avec 645 Mrd EUR d’actifs
  • Groupe La Poste / la Banque postale avec 200 Mrd EUR d’actifs (source: Wikipedia)

Le secteur bancaire est l’un des premiers employeurs privés en France. Les quelques 362 000 personnes travaillant dans les banques membres de la fédération bancaire française (FBF) représentent 1,9 % de l’emploi salarié privé en France. (source : Fédération Bancaire Française, L'emploi dans les banques)

Nous partons du postulat que pour figurer dans la liste des entreprises engagées climatiquement, les établissements de crédits doivent disposer d’une activité sur le territoire français et financer ou favoriser le financement d’activités non carbonées, tout en ne finançant pas et ne favorisant pas le financement d’activités carbonées.

Une traduction en critères quantitatifs de ce principe général est proposée ci-dessous :

  • Pas de financement des énergies fossiles
  • Empreinte carbone du portefeuille de crédit compatible avec un scénario 2°C
  • Financements d’activités non carbonées en lien avec la transition énergétique, écologique et environnementale
  • Être présent en France

Une vérification critère par critère et acteur par acteur est particulièrement lourde et les données sont difficilement accessibles (aucune banque mis à part la Nef ne dévoilant son portefeuille de crédit). Nous avons choisi de nous appuyer sur les résultats de rapports d’ONG pour étudier la compatibilité aux critères 1 à 3 évoqués ci dessus :

Ces études menées par les ONG excluent de facto la quasi-totalité des acteurs bancaires majeurs, et ce uniquement sur la base du critère n°1, à savoir “Pas de financement des énergies fossiles”. Seuls subsistent le Crédit Coopératif (filiale de BPCE) et La Nef, qui représentent près de 21 Mrd EUR d’actifs (source : GROUPE CRÉDIT COOPÉRATIF DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2018 & Rapport annuel Nef 2018). Ce montant est cependant à mettre en perspective face aux plus de 6 000 milliards d’actifs des 6 acteurs principaux. Le critère n°2 n’a pas été analysé faute de disponibilité de données concordantes et fiables sur l’empreinte carbone. Le critère n°3 est quant à lui non différenciant puisque chaque groupe bancaire finance des énergies renouvelables dans des proportions qui restent le plus souvent relativement limitées.

Dans l’esprit collaboratif qui a été au cœur de ce projet, vous pouvez suggérer des ajouts ou des modifications. Ces suggestions seront soumises au même processus de validation qu’à la création de la base de données.Suggérer une modification
6 organisations
dans ce secteur
Voir les organisations