En 2016, 6 200 entreprises de recherche et développement scientifique employaient 190 000 personnes

La recherche a une place particulière dans nos sociétés car elle porte l’espoir d’une rupture technologique offrant une source décarbonée d’énergie permettant une transition énergétique sans accroc. Cette attente n’est pas dénuée de sens puisqu’elle s’appuie sur le constat factuel des grandes avancées issues des sciences techniques et sociales depuis le début de l’ère industrielle au XIXe siècle. Cependant, cet espoir tempère l’urgence de décarboner nos sociétés industrialisées en laissant entendre que des technologies sont proches d’émerger et fourniront sous peu une solution globale au problème de la transition énergétique.

Afin d’éviter tout amalgame de ce type, il a été choisi de ne pas intégrer à la présente cartographie les entités qui alimentent le mythe de cette fuite en avant en misant sur des systèmes qui manquent de maturité technique comme la fusion nucléaire en théorie capable de fournir une énergie illimitée et propre, des batteries qui rendraient pilotable tout type d’énergie intermittente, ou encore l’ordinateur quantique capable de briser par le calcul tous les freins théoriques au développement de n’importe quelle technologie. Ainsi, Shift Your Job s’inscrit dans une démarche qui répertorie des entités de recherche appliquée et fondamentale avec une approche pragmatique de la décarbonation.

En 2016, 6 200 entreprises de recherche et développement scientifique employaient 190 000 personnes, soit 0,7 % de l’emploi total. La valeur ajoutée de 3 Mrd EUR correspondait à 0,1 % du Produit Intérieur Brut, et les émissions de gaz à effet de serre de 0,4 MtCO2e, soit également 0,1 % du total des émissions sur le territoire national (source : INSEE, Ésane, Service des Données et Etudes Statistiques, retraitement The Shift Project et Shift Your Job).

En 2017, on compte environ 130 000 personnels titulaires dans l’Enseignement Supérieur et Recherche (ESR), dont 56 000 universitaires (y compris CHU) et chercheurs et environ 68 000 personnels non titulaires, dont près de 16 000 doctorants (source : The Shift Project). Le budget du ministère pour 2020 est d’environ 25 Mrd EUR soit près de 0,8 % du PIB (source : The Shift Project).

La recherche fondamentale permet de poser des constats et explore divers domaines dans le but de faire de nouvelles découvertes. Par exemple, elle établit des données physiques sur les caractéristiques thermiques ou de résistance des matériaux, ou encore sur leur cycle carbone, des bases de données sur le climat passé et la projection de son évolution, des études sociologiques, des observations et des rapports du monde biologique et géologique. Ces constats sont une base indispensable à l’élaboration d’une solution car ils posent le périmètre d’un champ d’étude.

La recherche fondamentale s’oppose d’un point de vue sémantique à la recherche appliquée qui, à partir d’un besoin, souhaite trouver une solution ou l’amélioration d’un procédé. Cependant, les deux sont souvent complémentaires car la recherche appliquée se nourrit des observations de la recherche fondamentale. Les entités retenues pour la sous catégorie recherche appliquée sont donc similaires aux thématiques retenues pour la recherche fondamentale.

D’une manière générale, on peut également retenir que le secteur recherche sous tend le développement de l’ensemble des autres secteurs de la cartographie de Shift Your Job, puisque chacun des leviers de la transition carbone peut être assimilé à une phase de recherche amont.

Les entités du secteur recherche ont été sélectionnées sur la base des critères suivants : 

  • L’entité est un groupe de laboratoires et/ou d’équipes travaillant sur des sujets variés
  • Les différentes équipes et laboratoires sont revus et leurs sujets de recherche identifiés, en général, les thèmes abordés par chaque laboratoire sont restreints. 
  • Le sujet de recherche est analysé et classé comme influençant ou non influençant sur la transition. 
  • Les entités sélectionnées doivent présenter des valeurs claires d’adhésion à la transition bas carbone.
Dans l’esprit collaboratif qui a été au cœur de ce projet, vous pouvez suggérer des ajouts ou des modifications. Ces suggestions seront soumises au même processus de validation qu’à la création de la base de données.Suggérer une modification
118 organisations
dans ce secteur
Voir les organisations