Secteur

Personnes - Urbain et courte distance

Accéder aux sous-secteurs

Les émissions de la mobilité courte distance pèsent pour 12% des émissions totales de gaz à effet de serre (2020)

Le secteur du vélo continue à se développer et génère actuellement 85 000 emplois

La mobilité quotidienne correspond aux déplacements des Français dans un rayon de 80 kilomètres autour du domicile. Un jour de semaine, un Français effectue en moyenne 3,15 déplacements et parcourt 25,2 kilomètres (17,4 kilomètres en 1982). Elle représente 60 % des kilomètres parcourus par les Français mais 70 % des émissions de gaz à effet de serre de la mobilité des personnes (le reste est dû à la mobilité longue distance). Dominée par la voiture thermique, la mobilité quotidienne représente 12 % des émissions territoriales de la France, ce qui en fait un secteur majeur à décarboner (source : The Shift, Plan de transformation de l'économie Française (2020)). 

Organisation et leviers

Nous avons réparti les acteurs identifiés selon les catégories suivantes :

  • Covoiturage urbain
  • Transports collectifs
  • Véhicules légers électriques
  • Vélo

Les leviers d’actions identifiés pour décarboner le secteur de la mobilité courte distance des personnes sont les suivants :

Diminuer le nombre de kilomètres parcourus : 

  • Revoir l’urbanisme et l’aménagement du territoire, afin de construire des villes avec des courtes distances
  • Développer le télétravail
  • Optimiser la distribution des achats du e-commerce

Effectuer un report modal vers des modes de transport plus sobre en carbone et mieux remplis :

  • Privilégier l’usage de la marche, du vélo ou d’autres véhicules électriques légers
  • Développer les transports en commun
  • Optimiser l’utilisation des voitures individuelles (covoiturage, autopartage, location)
  • Réduire la place de la voiture dans l’espace public
  • Proposer des infrastructures et des services pour accompagner ce changement

Accompagner la transformation du parc automobile :

  • Concevoir des véhicules plus sobres : plus légers, moins puissants, plus aérodynamiques
  • Electrifier le parc automobile

Enjeux

Les entreprises du transport urbain de voyageurs (transports collectifs urbains) représentent environ 100 000 emplois pour un chiffre d’affaire de 8,8 Mrd EUR en France en 2017 (source : Service des Données et Études Statistiques).

Le secteur du vélo génère actuellement 85 000 emplois (directs, indirects, induits) (hors tourisme) (source : WWF et EY, Emploi au cœur de la relance verte).

Le principal enjeu en termes de mouvement d’emploi dans l’automobile est le nouveau besoin en compétence que requiert l’électrification (montage électrique-électronique, équipements électriques) alors que d’autres activités auront tendance à décliner (usinage acier, fabrication mécanique) ; le développement d’une filière de production de batteries solliciterait également de nouvelles compétences.

Dans l’esprit collaboratif qui a été au cœur de ce projet, vous pouvez suggérer des ajouts ou des modifications. Ces suggestions seront soumises au même processus de validation qu’à la création de la base de données.Suggérer une modification

Les sous-secteurs dans “Personnes - Urbain et courte distance

Tous les secteurs
55 organisations
dans ce secteur
Voir les organisations