Secteur

Nucléaire

Accéder aux sous-secteurs
dans

Le nucléaire représente aujourd'hui 70% de la production électrique en France

Le parc de 18 centrales représente une puissance installée de 61,4 GW

Le secteur du nucléaire regroupe l’ensemble des activités liées à la production d’électricité par des turbines à vapeur utilisant la chaleur produite par la fission nucléaire. L’énergie nucléaire correspond à l’énergie dégagée, sous forme de chaleur, par la fission de noyaux d’uranium dans des réacteurs. Cette énergie, considérée comme primaire, est transformée secondairement en électricité. (source : SDES)

En 2019 en France, la production d’électricité d'origine nucléaire fut de 380 TWh, soit 70,6 % de l’électricité produite (source : RTE, bilan électrique 2019). Cette technologie est une source d’énergie pilotable, décarbonée, et qui nécessite peu de surface au sol. En contrepartie, la fission nucléaire génère des déchets qui nécessitent un traitement et une gestion spécifique avant d’être stockés.

Nous avons regroupé les entreprises par rapport à leur type d’activité dans ce domaine : 

  • Technologie : activités liées à la conception de systèmes ;
  • Exploitation : activités liées à l’exploitation des centrales et la gestion du combustible ;
  • Support : activités liées à la Recherche et Développement, le conseil, la sûreté nucléaire, la gestion des déchets.

Depuis l’arrêt des deux réacteurs de la centrale de Fessenheim en 2020, la France métropolitaine compte désormais 56 réacteurs à eau sous pression (REP) en activité dans 18 centrales nucléaires, pour une puissance totale de 61,4 GW. Un réacteur à eau pressurisée (EPR) d’une puissance nominale de 1,6 GW est en cours de construction à Flamanville (sa mise en service, initialement prévue pour 2012, est pour l’instant repoussée à 2023).

Chaque année, environ 8 000 tonnes d’uranium naturel sont nécessaires pour fabriquer le combustible qui sera utilisé pour alimenter le parc français. Cet uranium est importé principalement du Kazakhstan, de l’Australie, du Canada et du Niger. (source : PTEF)

La filière nucléaire constitue 6,7 % de l’emploi industriel français, soit environ 220 000 emplois directs et indirects. Elle regroupe 2 600 entreprises pour un chiffre d’affaires de 50 Mrd EUR par an (dont 1,3 Mrd EUR consacrés à la recherche et développement). 65 % sont des PME et 3,5 % des grands groupes et exploitants. Ces derniers représentent la majorité des emplois de la filière, qui se démarque également par ses emplois qualifiés (plus de deux tiers de cadres et d’ETAM - Employés, Techniciens et Agents de Maîtrise). Les principales activités de cette filière sont la maintenance et l’exploitation du parc électronucléaire, les activités du cycle du combustible, et celles de construction et de fabrication de composants. (source : Service des Données et Études Statistiques, 2019, et PPE)

La PPE prévoit une diminution de la part du nucléaire dans le mix électrique français pour atteindre 50 % à l’horizon 2035.

Plusieurs scénarios sont envisagés quant au mix électrique français, allant d’un scénario 100 % renouvelable à un scénario où le nucléaire reste durablement une source de production d’électricité intégrée dans le mix pour des raisons de pilotage de la production et de compétitivité. Dans ce deuxième cas, la France devra conserver ses compétences et sa capacité à construire de nouveaux réacteurs (source : PPE). Dans l’ensemble des scénarios, une montée en puissance de la filière déconstruction va nécessiter de nombreuses embauches dans ce secteur.

Dans l’esprit collaboratif qui a été au cœur de ce projet, vous pouvez suggérer des ajouts ou des modifications. Ces suggestions seront soumises au même processus de validation qu’à la création de la base de données.Suggérer une modification

Les sous-secteurs dans “Nucléaire

Tous les secteurs
33 organisations
dans ce secteur
Voir les organisations